• CASINO/SPAR n'est pas implanté;

    réclame déjà:

    plus de 70 000 euros à la CCPS

    pour renforcer l'alimentation en électricité

    de la Zone Artisanale de la Tuilière.

    SURCOÛT

    à la charge des contribuables

    du PAYS DE SAILLANS.

    NON AU SUPERMARCHE 30 avril 2011NON AU SUPERMARCHE 24 AVRIL 2011, l'EGLISE participe;La ROCHE ne veut pas de SUPERMARCHE. 


    votre commentaire
  • Le cadeau de la Communauté de Communes PAYS de SAILLANS à CASINO peut être évalué à 70 000 €, une paille.

    En effet au prix du m2 de la zone: 9,66 €,

    pour 6 000 m2 bradés à CASINO

    (le garage -pompe à essence est indépendant du projet CASINO),

    le terrain coûtera au groupe de Grande Distribution:

    57 960 €, hors TAXES et frais notariés,

    équivalent donc à moins de la MOITIE de celui d'un terrain constructible de la même surface et de la même accessibilité, dans la basse vallée de la Drôme (dont fait partie Saillans). 

    Une vente de terrain constructible étant conditionnée à l'obtention du permis de construire;

    une fois celui-ci obtenu et les recours purgés, le prix d'achat sera celui de Casino parce qu'il sera trop tard pour faire machine arrière.


    votre commentaire
  •  Jeudi 31 mars 2011 - Mairie de SAILLANS

    Conseil Communautaire

    Consultation des électeurs  à l'ordre du jour.

     

    Vote à main levée décidé par la présidente du Conseil; démocratie antique au 21ème siècle. 

     4 ont voté pour l'organisation d'une consultation  démocratique des électeurs.

     


    votre commentaire
  • 517 signatures d'électeurs;

    demande faite à la présidente du Pays de Saillans d'organiser un référendum. Elle proposera cette demande au Conseil Communautaire le 31 mars à 19h .

    Toutefois elle ne voit pas en quoi, un supermarché de 300 m2 pose problème et elle laisse exploser sa colère en marchant à côté de ses pompes; ignorant qu'il peut être de 400 à 1000 M2 sans autorisation.

    8 à 12 commerces sur le tapis et le village condamné.

     

    RADIO FRANCE : dépôt de la demande de référendum.

    Déjà à GRIGNAN: un référendum contre un SUPERMARCHE.

     


    votre commentaire
  • Le maire de Saint Benoît en Diois ne se laisse pas rouler dans la FARINE:

    Déclaration lors du
     
    Conseil de la CCPS du 17 février 2011.
     
        J’ai été déçu par le débat sur la zone d’activité. Deux raisons principales expliquent ma déception :
    - Premièrement, j’ai entendu dire publiquement à deux reprises qu’un délégué pouvait voter comme il voulait, indépendamment de l’avis majoritaire de son conseil municipal.
     
    .............Tentative de manipulation des délégués.
    .............J’ai le souvenir très précis d’une réunion CCPS de décembre où il a été conclu que nous ne disposions pas d’éléments suffisants sur le projet pour prendre une décision.
    Depuis cette réunion, aucun élément nouveau n’a été versé au débat, ni l’impact financier, ni l’impact sur les commerces intra=muros et du canton, ni l’impact sur l’emploi, ni celui sur les accès piétonniers et routiers. Le minimum aurait été de proposer au moins deux scénarios, un optimiste et un pessimiste. Ce n’était pas sorcier mais vous n’avez rien fait, laissant supposer que la décision était déjà prise. Vous avez volontairement maintenu le débat à un niveau qu’on peut qualifier au mieux de sentimental, sinon de partisan.
    - Au vu de manière de procéder, je crains à juste titre que les travaux sur l’évolution de la communauté de communes prennent une tournure comparable. Je maintiens donc ma demande d’une comparaison objective avec un rattachement à la Communauté de Communes du Diois, et en attendant, je me retire du groupe de travail sur la représentativité.
    - Et pour terminer sur un registre positif, je voudrais vous donner un conseil issu de mon expérience.  Les relations humaines au sein d’une collectivité démocratique comme la nôtre nécessite le respect réciproque. ON peut faire un « bon coup », c’est ce qui vient de se passer, mais on peut rarement le faire deux fois de suite""
     
    Claude Ravelli, maire de Saint Benoît.
     Le temps est vraiment POURRI ces derniers temps.
    A SAILLANS, une vraie opposition de la population,
    ailleurs des délégués communautaires
     
    votant POUR-----le-----SUPERMARCHE
    alors que leur CONSEIL
     
    MUNICIPAL s'était exprimé  CONTRE. 
     
    Et Saillans:
    le conseil municipal, n'a pas été
    consulté. 

    votre commentaire
  • Extrait de Médias Citoyens Diois

    La CCPS, La Communauté de Communes du Pays de Saillans a voté jeudi 3 février 2011,

    par 9 voix pour , 1 abstention et 4 contre:

    l’installation de ce supermarché

    en dépit d'une pétition de 886 personnes; donc un avis très défavorable de la population.

    Le coeur de village sera déserté et les commerces de proximité abandonnés.


    votre commentaire
  • Ailleurs après l'installation d'un Carrefour Market : 

    le marché de la commune  a décliné et il est mort.

     MORT

    CET Ailleurs se terminera à Saillans.

    LEs prix: au marché: prix, qualité, concurrence et

    COnvivialité, vivre ensemble.

    AU Super Marché, avenir impersonnel. Absence de

    COncurrence les prix monteront, loi de l'offre et de la

    DEmande. 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique